OSE info 6/17

NEWSLETTER OSE info

L'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) est le centre de compétences pour les questions relatives aux Suisses de l'étranger.

 

L’OSE est une organisation non gouvernementale, indépendante, sans appartenance politique ou confessionnelle. Elle représente et défend les intérêts des Suisses de l’étranger et leur offre une vaste palette de prestations et de services.

 

L'OSE s’engage pour les Suisses de l'étranger depuis 1916.


Pour plus d’informations: www.aso.ch

 

 

20.11.17, Anne-Catherine Clément, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Questionnaire: E-voting, un pas dans la bonne direction?

Des étudiants de la Zürcher Hochschule der angewandten Wissenschaften (ZHAW) effectuent, dans le cadre de leurs études et avec le soutien de l'OSE, une recherche concernant l'e-voting et son acceptation auprès des Suisses de l'étranger.

 

Les résultats de cette étude serviront, entre autres, à rendre l’e-voting plus convivial.


Nous avons besoin de votre opinion.
Lien vers le questionnaire: http://bit.ly/evote_french

 

20.11.17, Anne-Catherine Clément, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Nouvelles du Parlement

- Information en cas de projet de loi affectant les Suisses de l'étranger

- L'Organisation des Suisses de l'étranger contre l'initiative «No Billag»

 

Information en cas de projet de loi affectant les Suisses de l'étranger

 

Le 19 septembre 2017, Tim Guldimann (PS/ZH) a soumis, avec 70 cosignataires, une motion prévoyant d’imposer au Conseil fédéral un devoir d’information actif en présence d’un projet de loi ou d’une modification législative planifiée qui exerce un impact sur les quelque 776 000 Suisses de l’étranger.

 

Les conséquences correspondantes pourraient ainsi en être débattues suffisamment tôt au Parlement.

 

Il arrive souvent que des éléments individuels d’une nouvelle législation ou d’une modification de la loi affectent les intérêts des quelque 776 000 compatriotes qui sont domiciliés à l’étranger, sans que les conséquences en soient perçues à temps sur le plan du processus de décision parlementaire pour pouvoir être discutées d’une manière qui reflète leur importance. Dans de tels cas, il est difficile de communiquer assez tôt les préoccupations de la Cinquième Suisse, en vue de leur inclusion dans les délibérations préparatoires des commissions responsables.

 

Pour l’Organisation des Suisses de l’étranger, qui est chargée de défendre les intérêts de la Cinquième Suisse, une mention explicite de ces conséquences faciliterait grandement l’exécution de son mandat légal tout au long du processus de décision parlementaire.

 

La loi sur le Parlement prévoit d’ores et déjà un devoir d’information sur les diverses conséquences des décrets prévus. La motion soumise par Tim Guldimann, qui jouit d’un large soutien interpartis, vise à y inclure également les impacts sur les Helvètes qui vivent à l’étranger. Cette information supplémentaire n’entraînerait qu’un surcroît minime de travail et de frais administratifs.

 

 

L’Organisation des Suisses de l’étranger contre l’initiative «No Billag»

 

Tout comme le Parlement et le Conseil fédéral, le Comité de l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) se prononce contre l’initiative sur laquelle les citoyens sont appelés à s’exprimer le 4 mars prochain. L’existence de prestations de service public dans le domaine de l’information est en effet capitale pour les Suisses de l’étranger.

 

 

Réunis en séance à Berne le 3 novembre 2017, le Comité de l’OSE s'est prononcé pour une recommandation de vote contre l’initiative «No Billag».

 

Le nombre de Suisses de l’étranger – aujourd’hui plus de 775 000 – progresse chaque année, ainsi que leur importance économique et culturelle. Or, pour qu’ils gardent un lien étroit avec la Suisse et restent des ambassadeurs de notre pays partout dans le monde, ils ont besoin, où qu’ils soient, d’une information de qualité. Ainsi, la mission d’information exercée par la SSR vis-à-vis des Suisses de l’étranger est fondamentale pour l’exercice de leurs droits politiques.

 

Le service public de la SSR, notamment à travers la plate-forme d’information swissinfo.ch, garantit que la parole médiatique de la Suisse continue d'être entendue, vue et lue, par la communauté internationale, et que le monde comprenne la place particulière de la Suisse sur l’échiquier international. D’autre part, la «Cinquième Suisse» est très attachée à la diversité culturelle et au rayonnement de la Suisse au-delà des frontières.

 

20.11.17, Anne-Catherine Clément, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Nouvelle du Conseil des Suisses de l'étranger

De janvier à août 2017, les Suissesses et les Suisses du monde entier étaient invités à élire leurs 140 représentants au Conseil des Suisses de l'étranger pour les années 2017 à 2021. Le nouveau Conseil compte 131 membres, dont 64 sont nouveaux.

 

Vous trouverez les membres du Conseil des Suisses de l'étranger (période 2017-2021) répartis par continents sur notre site Internet: http://aso.ch/fr/politique/conseil-des-suisses-de-letranger/membres

 

 

20.11.17, Anne-Catherine Clément, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Nouvelles du Service des jeunes de l'OSE

- Programme «Tremplin»

- Dernière chance d'inscription au camp du Nouvel-An aux Diablerets

- Cours de langue à Lucerne dès 15 ans (08.01. - 19.01.2018)

 

Programme «Tremplin»

 

L’Organisation des Suisses de l’étranger, en partenariat avec educationsuisse, propose aux jeunes Suisses de l’étranger souhaitant poursuivre une formation dans leur pays d’origine une aide à travers le projet «Tremplin».

 

Il s’agit d’un soutien proposé aux jeunes Suisses et Suissesses de l’étranger afin d’organiser et démarrer une formation en Suisse. La formation (apprentissage/haute école spécialisée/université) doit pouvoir dès que possible se poursuivre hors accompagnement. Le programme se place sous la devise: «Aide à l’autonomie».

 

Dans un premier temps, les collaboratrices d’educationsuisse répondent aux questions spécifiques sur le choix de la formation et elles soutiennent les jeunes (à partir de 18 ans) dans la planification et le début de la formation.

 

Dès lors que le candidat a reçu la confirmation définitive de son inscription auprès de l’institution de formation, l’OSE se met en quête d’une place en famille d’accueil. La famille d’accueil offre aux jeunes participants une chambre, les repas et lui apporte son soutien à l’entrée en formation pour un forfait mensuel de 500.– CHF et une durée de six mois. Pour le moment, l’offre existe en Suisse allemande uniquement. L’inscription au programme coûte CHF 500.– (versement unique) pour la planification et l’organisation.

 

Pour en savoir plus sur le programme «Tremplin» ou vous y inscrire, rendez-vous sur

http://www.swisscommunity.org/fr/jeunesse/offres-de-formation

 

Dernière chance d’inscription au camp du Nouvel-An aux Diablerets

Il fait de plus en plus froid, et une odeur de neige flotte déjà dans l’air. La saison du ski et du snowboard commence bientôt. Pour nous aussi. Nos moniteurs, motivés et expérimentés, sont prêts pour le début du camp. Les participants vivront une semaine inoubliable avec des activités variées, de la neige et du fun, le tout en compagnie d’autres jeunes Suisses de l’étranger entre 15 et 18 ans.

Information et inscription:

https://www.swisscommunity.org/fr/jeunesse/offres-de-loisirs


Cours de langue à Lucerne dès 15 ans (08.01. - 19.01.2018)

Pendant deux semaines et 34 cours de langues, les participants apprennent à communiquer en allemand et séjournent dans une famille d’accueil. Les diverses excursions et les programmes variés de l'après-midi sont un point fort du séjour. De plus, le Swiss Travel Pass permet d’utiliser librement les transports publics afin de découvrir la Suisse.

Informations et inscription:

https://www.swisscommunity.org/fr/jeunesse/offres-de-formation

Vous trouverez plus d’informations sur l’offre du Service des jeunes sur nos sites internet; www.aso.ch et www.SwissCommunity.org.

 

20.11.17, Anne-Catherine Clément, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Commandez votre calendrier 2018!

À l'approche des fêtes, Suisse Tourisme (ST) et l'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) vous offrent à nouveau la possibilité de recevoir gratuitement un calendrier pour l'année à venir.

 

Vous pouvez dès à présent commander votre copie du calendrier de table 2018 publié par ST en collaboration avec l’OSE et SwissCommunity.org.

 

Inscrivez simplement votre adresse sur le site www.MySwitzerland.com/calendar et vous recevrez le calendrier gratuitement par la poste.

 

Nous vous souhaitons de belles fêtes ainsi qu’une bonne et heureuse année 2018!

 

20.11.17, Anne-Catherine Clément, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Soutenez l'Organisation des Suisses de l'étranger

L'Organisation des Suisses de l'étranger est une fondation de droit privé qui dépend financièrement également du soutien de l'économie privée (dons, sponsoring, legs, etc.) Aujourd'hui plus que jamais nous avons besoin de votre soutien pour défendre la «Cinquième Suisse».

 

Vous trouverez toutes les informations nécessaires dans notre guide «Conseils en matière de testament, succession et legs» ou sur demande.

 

Vous trouvez des autres moyens de soutenir financièrement ou d’une autre façon l’Organisation des Suisses de l’étranger et ses projets dans la rubrique «Soutenez-nous».

 

Merci beaucoup!

 

20.11.17, Anne-Catherine Clément,, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Une carrière dans la coopération internationale?

Aide humanitaire, coopération au développement, coopération économique ou promotion de la paix: chez cinfo, vous ne trouverez pas seulement un portail de l'emploi avec de nouvelles offres chaque jour. Vous y rencontrerez un team de professionnel-le-s expérimenté-e-s, qui ont su se réaliser dans ce secteur atypique, et qui connaissent le marché du travail, ses exigences et tendances.

 

Vous aspirez à travailler dans une ONG, une organisation multilatérale (ONU, institution financière internationale) ou auprès du gouvernement? Vous êtes un-e jeune diplômé-e ou avez des années d’expérience dans un autre secteur? Les rendez-vous de cinfo n’attendent que vous. Vous pourrez vous y informer, échanger et évaluer vos chances. Si le Forum cinfo a lieu tous les deux ans (prochaine édition: 16.11.2018 à Berne), d’autres événements, coachings et cours prennent place dans l’année. La plupart sont proposés en ligne, vous permettant d’y participer depuis l’étranger.

 

cinfo entretient des relations étroites avec les organisations. Nombre d’entre elles sont actives dans nos communautés de pratique. Connectez-vous à cinfo et lancez la dynamique de votre carrière.

 

www.cinfo.ch

 

 

20.11.17, cinfo, publireportage
Imprimer l'article

 

Les Suissesses et les Suisses de l'étranger sur Instagram

SWI swissinfo.ch a développé une plate-forme numérique pour les Suissesses et les Suisses de l'étranger. Elle est composée d'un compte Instagram, du hashtag #WeAreSwissAbroad et d'une série de portraits en continu sur swissinfo.ch, le service en ligne en dix langues de la société suisse de radiodiffusion (SSR).

 

Où vivez-vous? Pourquoi avez-vous quitté la Suisse? Qu'est-ce qui vous manque le plus de la Suisse? Quelle est la situation politique dans votre nouveau pays? Quel est votre sentiment vis-à-vis de la Suisse quand vous êtes à l'étranger? Participez-vous aux élections et aux votations suisses? Êtes-vous tombé amoureux à l'étranger? C'est tout ça qui intéresse SWI swissinfo.ch.

 

Plus de vingt Suissesses et Suisses de l'étranger ont déjà répondu à ces questions (ou à des questions similaires). Ils ont personnalisé leurs réponses avec leurs photos Instagram privées, ce qui a permis de créer des portraits personnels très variés.

 

Vous aimeriez aussi dresser un portrait de vous-même? Marquez vos photos Instagram de #WeAreSwissAbroad et rendez ainsi la Suisse visible dans le monde entier.

 

SWI swissinfo.ch poste ensuite une sélection de photos et de vidéos sur son compte Instagram et espère découvrir dans le flux #WeAreSwissAbroad de nombreuses histoires intéressantes de Suissesses et Suisses de l'étranger.

 

20.11.17, swissinfo.ch, publireprotage
Imprimer l'article