OSE Info 5/14

NEWSLETTER OSE Info

Vous êtes Suisse et vivez à l'étranger? Vous désirez vous expatrier ou revenir en Suisse? Le sujet de la «Cinquième Suisse» vous intéresse? Alors la Newsletter OSE Info de l'Organisation des Suisses de l'étranger est pour vous!

L'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) est le centre de compétences pour les questions relatives aux Suisses de l’étranger. 

L’OSE est une organisation non gouvernementale, indépendante, politiquement et confessionnellement neutre. Elle représente et défend les intérêts des Suisses de l’étranger et leur offre une vaste palette de prestations et de services. 

 

L'OSE s’engage pour les Suisses de l'étranger depuis 1916.

 

Pour plus d’informations : www.aso.ch

 

12.09.14, Célia Francillon, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Les Suisses de l'étranger soutiennent l'immatriculation obligatoire

Le Conseil des Suisses de l'étranger (CSE) a tenu le 15 août 2014 à Aarau sa deuxième séance annuelle. Les délégués ont adopté une résolution sur l'obligation d'immatriculation dans le cadre de la future loi sur les Suisses de l'étranger. Autre résolution au programme: la demande du maintien des relations bancaires entre la «Cinquième Suisse» et les banques de notre pays.

Les délégués ont adopté une résolution pour demander le maintien de l’obligation d’immatriculation. En effet, dans la future loi sur les Suisses de l’étranger, il n’est pour l’instant pas prévu que les Helvètes vivant à l’étranger soient obligés de s’enregistrer auprès d’un consulat ou d’une ambassade. Or, sans  immatriculation  obligatoire,  seule  une  partie  de  la  diaspora  serait  atteignable. En cas de crises, conflits ou de catastrophes, de nombreux concitoyens ne pourraient plus être contactés.

 

La loi sur les Suisses de l’étranger marque un tournant dans les relations entre la Suisse et ses 732'000 citoyens vivant à l’étranger car elle constitue la base de la mise en place d’une politique globale du gouvernement envers les expatriés suisses. Cependant, un ensemble de divergences entre le Conseil des Etats et le Conseil national doivent encore être éliminées.

 

Lire la résolution.

 

Résolution PostFinance

Une seconde résolution a été adoptée par le CSE, celle concernant Postfinance émanant de la communauté suisse vivant aux Etats-Unis. Le texte demande que la Confédération charge Postfinance de permettre à tous les Suisses de l’étranger d’ouvrir des comptes et de maintenir les relations bancaires en Suisse.

 

Lire la résolution.

 

12.09.14, Célia Francillon, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Les technologies de l'information, une chance pour la 5e Suisse

Le 92e Congrès des Suisses de l'étranger a eu lieu du 15 au 17 août 2014 à Baden sur le thème «Technologies de l'information et médias sociaux: une chance pour la 5e Suisse». Le samedi, le conseiller fédéral Alain Berset s'est exprimé devant les congressistes au nom du gouvernement.

Durant trois jours, près de 320 Suisses venus du monde entier se sont retrouvés à Baden pour le 92e Congrès des Suisses de l’étranger. Cette réunion annuelle, organisée par l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE), se veut une plate-forme de discussion et de réflexion qui offre un regard plus international quoiqu’éminemment suisse sur des sujets d’actualité qui touchent notre pays.

 

Cette année à Baden la question des technologies de l’information et des médias sociaux en rapport avec la «Cinquième Suisse» étaient au cœur des discussions. Dans son discours de bienvenue, le président de l’OSE et ancien conseiller national genevois Jacques-Simon Eggly, a tenu à faire le lien avec les discussions qui se sont tenues lors de la séance du Conseil des Suisses de l’étranger (CSE). En outre, il a présenté la résolution demandant le maintien de l’obligation d’immatriculation dans le cadre de la loi sur les Suisses de l’étranger. Le texte avait été adopté le 15 août par le CSE. «C’est uniquement en connaissant ce public qu’il sera possible de développer une politique globale envers les Suisses de l’étranger, telle que voulue par la loi et conformément à l’article 40 de la Constitution fédérale» a rappelé M. Eggly.

 

La démocratie et les médias sociaux

Dans son discours d’ouverture, le professeur Otfried Jarren a abordé les différents aspects des technologies de l’information et des médias sociaux pour la «Cinquième Suisse», montrant comment la numérisation croissante de notre société influence nos institutions politiques. «Les États-nations et le système démocratique qui les sous-tend atteignent leurs limites. La mondialisation est plus qu’un phénomène économique d’envergure. Du fait de la numérisation, elle touche aussi la culture et, donc, la communication» a-t-il expliqué. Avec Internet et les médias sociaux, la démocratie se pare d’un nouveau visage. Les médias électroniques et sociaux s’ajoutent aux médias traditionnels, augmentant ainsi les espaces d’interactions sociales et politiques mais posant également de nouvelles questions de sécurité. Otfried Jarren a avoué ne pas savoir de quoi la démocratie aura l’air dans 20 ans mais a assuré : «Je suis certain d’une chose : notre démocratie est entre nos mains. Des décisions avisées la renouvellent sans cesse. Mais elle n’est pas garantie par des technologies.».

 

Pour renforcer la démocratie et soutenir le politique, l’OSE est d’avis qu’il est essentiel de stimuler la participation politique des Suisses de l’étranger. Le vote électronique, pour autant qu’il remplisse toutes les conditions de sécurité, offre des perspectives enthousiasmantes pour le développement de la démocratie et l’exercice des droits des citoyens. Grâce aux nouvelles technologies de l’information, «les Suisses de par le monde peuvent faire entendre leur voix dans notre pays» a rappelé Jacques-Simon Eggly. Il a également expliqué que «les autorités peuvent se servir de ces mêmes canaux et technologies pour informer, contacter et maintenir un lien fort avec les membres de la diaspora.»

 

Deux panels de discussion : «E-Democracy» et «Les jeunes et le réseautage online»

La journée s’est poursuivie avec deux panels de discussion qui ont exploré l’aspect théorique et pratique des technologies de l’information et des médias sociaux, ainsi que le défi qu’ils constituent pour la «Cinquième Suisse». Les questions ont été débattues entre les congressistes et des intervenants du monde politique, scientifique et de la jeunesse. Lors du panel sur l’E-Democracy, Balthasar Glättli, conseiller national (Verts ZH), Bruno Kaufmann, rédacteur en chef de people2power.info, Uwe Serdült, responsable de département scientifique et maître de conférence au Centre pour la démocratie Aarau (ZDA) et Anja Wyden Guelpa, chancelière d’Etat du canton de Genève, se sont prêtés au jeu des débats contradictoires.

Parallèlement, le panel «Les jeunes et le réseautage online» a donné la parole aux «digital natives», ces jeunes qui ont grandi avec les nouvelles technologies de l’information. Ils se sont préparés aux questions lors d’un séminaire thématique durant la semaine précédant le Congrès. Le panel a également vu s’exprimer Anna-Lena Nadler, co-présidente du Forum de la session des jeunes, Damian Vogt, délégué pour les jeunes à l’ONU et Philippe Wampfler, expert pour l’apprentissage avec les nouveaux médias.

 

Discours du conseiller fédéral Alain Berset

Le conseiller fédéral Alain Berset, venu parler aux congressistes au nom du gouvernement, a été longuement applaudi par l’assemblée. Il a lui-même vécu comme Suisse de l’étranger au Brésil et en Allemagne : «La Cinquième Suisse comprend l’étranger. Mais elle comprend aussi la Suisse, peut-être même mieux que nous les Suisses de l’intérieur» a-t-il déclaré.

 

12.09.14, Célia Francillon, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Le 92e Congrès des Suisses de l'étranger en images

Les images de la séance du Conseil des Suisses de l'étranger et du 92e Congrès des Suisses de l'étranger sont désormais en ligne.

Retrouvez-les sur les pages du site Internet de l’OSE ainsi que dans la rubrique «Images» de SwissCommunity.org ou encore sur la page facebook de SwissCommunity.org.

 

12.09.14, Célia Francillon, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Engagez-vous et devenez «Friends of SwissCommunity»

Devenez un membre de SwissCommunity.org et aidez-nous à gérer et étendre cette plateforme unique.

Au bout de quatre ans d’existence, notre plateforme ne compte pas moins de 31'000 membres! Et depuis sa création, la plateforme est devenue un lieu captivant, riche en informations utiles pour les Suisses du monde entier. Fin 2013, le Service des jeunes de l’OSE a élu domicile sur SwissCommunity, et nous pouvons désormais accueillir les jeunes Suisses de l’étranger au cœur même de notre site. Nous avons déjà parcouru un long chemin, mais nous voulons aller plus loin. Nous avons encore beaucoup d’idées et de projets que nous souhaitons mettre en œuvre, comme la traduction du site en italien et en espagnol.

 

REJOIGNEZ SWISSCOMMUNITY.ORG

 

Façonnez notre communauté tout en l’aidant à se développer et à grandir. Engagez-vous dès maintenant!


Plus d’infos ici.

 

12.09.14, Célia Francillon, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Que pensez-vous du Congrès des Suisses de l'étranger? Votre avis nous intéresse!

Remplissez notre questionnaire et avec un peu de chance vous gagnerez deux entrées pour le Congrès de 2015. Le sondage s'adresse à tout le monde, aux habitués et à ceux qui ne sont jamais venus.

En remplissant ce questionnaire vous nous aidez à adapter le congrès à vos besoins. Et si vous participez d'ici à la fin septembre 2014, vous prenez automatiquement part au tirage au sort et remporterez avec un peu de chance deux entrées pour le Congrès 2015. Un grand merci d'avance pour votre aide.

 

Lien vers le questionnaire.

 

12.09.14, Célia Francillon, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

L'automne: une saison diversifiée et stimulante.

Suisse Tourisme a compilé les meilleurs conseils pour vous offrir une saison d'excursions en or.

En automne, la nature s’adresse à tous les sens: vignobles lourds de raisins, forêts parées de rouge et d’or, senteurs de champignons, bruissement des feuilles mortes. Suisse Tourisme a compilé les meilleurs conseils pour vous offrir une saison d’excursions en or: paysages à couper le souffle, découvertes en famille, logements originaux inoubliables, chics ou historiques, toujours sympathiques, et bien d’autres expériences au cœur de la nature.

 

A découvrir sur MySwitzerland.com/automne

 

Trouvez dès à présent les plus belles expériences nature et les offres bien-être sur MySwitzerland.com/nature et MySwitzerland.com/bienetre

 

Lisez les bonnes nouvelles. Abonnez-vous à la newsletter sur MySwitzerland.com/newsletter

 

12.09.14, Schweiz Tourismus, Suisse Tourisme
Imprimer l'article

 

PUBLIREPORTAGE: Nous vous offrons un bout de patrie

Qui ne connaît pas les premiers moments passés dans une ville qui nous est encore étrangère: on observe ses nouveaux voisins depuis le balcon, on fait sa pause-café sur le canapé, au milieu des cartons de déménagement. Quel plaisir ce serait de tenir quelque chose de familier entre les mains, quelque chose qui nous rappellerait le pays? Quoi de mieux que la Schweizer Illustrierte? Nous vous offrons son édition numérique ici et maintenant.

Grâce à l’édition numérique gratuite pour les Suisses de l’étranger, vous êtes en mesure de lire le numéro actuel de la Schweizer Illustrierte sur votre ordinateur, votre iPad ou votre iPhone après quelques clics seulement.

 

Nous racontons des histoires sur la Suisse et ses habitants. Car là-bas aussi, la vie continue. Avez-vous vu par exemple les images époustouflantes du meeting aérien Air14, qui célébrait les 100 ans des Forces aériennes suisses, les 50 ans de la Patrouille Suisse et les 25 ans de l’escadrille PC-7? Savez-vous que la Suisse compte désormais un champion d’Europe en course de haies? Nos abonnés ne manquent rien, pas même les histoires d’hier, car ils ont entièrement accès aux archives des éditions numériques.

 

Nous vous invitons à découvrir sans tarder un numéro du magazine électronique de la Schweizer Illustrierte. L’inscription est gratuite.

 

12.09.14, Schweizer Illustrierte, Ringier
Imprimer l'article