OSE Info 3/13

NEWSLETTER OSE Info

Vous êtes Suisse et vivez à l'étranger ? Vous désirez vous expatrier ou revenir en Suisse ? Le sujet de la « Cinquième Suisse » vous intéresse ? Alors la Newsletter OSE Info de l'Organisation des Suisses de l'étranger est pour vous !

L'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) est le centre de compétences pour les questions relatives aux Suisses de l’étranger. 

L’OSE est une organisation non gouvernementale, indépendante, politiquement et confessionnellement neutre. Elle représente et défend les intérêts des Suisses de l’étranger et leur offre une vaste palette de prestations et de services. 

 

L'OSE s’engage pour les Suisses de l'étranger depuis 1916.

 

Pour plus d’informations : www.aso.ch

 

 

24.05.13, Ariane Rustichelli, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Loi sur les Suisses de l'étranger: mise en consultation

L'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) salue la mise en consultation du projet de la Loi sur les Suisses de l'étranger (LSEtr) et tient à relever l'importance qu'elle revêt pour la "Cinquième Suisse".

L’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) salue la mise en consultation du projet de la Loi sur les Suisses de l’étranger  (LSEtr) et relève que:

 

La LSETr donne une loi d’application à l’art. 40 de la Constitution fédérale. Cette base légale est nécessaire à la mise en oeuvre d’une politique cohérente et coordonnée par notre gouvernement envers les 716'000 membres de sa diaspora. Elle lui permettra de mieux appréhender les défis liés à la mobilité internationale de nos concitoyens. 

 

La LSETr permet de regrouper de nombreux articles existants en une seule loi, constituant en cela une rationalisation législative.

 

La LSETr assure la gestion des questions liées aux Suisses de l’étranger et à la mobilité internationale de nos concitoyens au sein d’un seul département, le DFAE. Ce « Guichet unique » doit permettre une meilleure coordination de la politique gouvernementale dans ce domaine et d’utiliser au mieux les synergies existantes.

 

La LSETr reconnaît, de part son existence même, l’importance grandissante de la « Cinquième Suisse » et de la mobilité internationale des citoyens suisses.

 

Le Conseil des Suisses de l’étranger (CSE), l’organe suprême de l’OSE, prendra position sur la LSETr lors de sa séance d’été du 16 août 2013. Le CSE s’engage depuis longtemps  en faveur de la création d’une loi sur les Suisses de l’étranger.

 

Projet de loi sur les Suisses de l'étranger (LSETr)

 

 

24.05.13, Ariane Rustichelli, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Actualité politique

Le Grand Conseil vaudois décide de mettre à l'essai le vote électronique

Le canton de Vaud offrira prochainement à ses concitoyens résidant à l'étranger la possibilité de voter par voie électronique durant une période d'essai qui prendra fin à la mi-2016, ainsi en a décidé, le 5 février 2013, le Grand Conseil vaudois après de multiples délibérations. Les quelque 15'000 Suissesses et Suisses de l'étranger inscrits sur les registres électoraux du canton de Vaud pourront prendre part à ces tests.

Le canton de Vaud devient ainsi le 14e canton suisse offrant à ses concitoyens expatriés la possibilité d’exercer leurs droits politiques par voie électronique. Dans le canton de Zurich, en revanche, les essais sont, pour l’heure, suspendus.

 

Les Suisses de l’étranger vivant dans une région frontalière devraient pouvoir voter dans le canton voisin

Lors d’une intervention adressée le 22 mars, le conseiller national genevois Antonio Hodgers (Verts) a suggéré que la Loi fédérale sur les droits politiques des Suisses de l’étranger soit modifiée afin que les citoyens helvétiques vivant dans une région frontalière puissent choisir une commune suisse voisine comme commune électorale. Selon la loi en vigueur, les Suissesses et Suisses de l’étranger peuvent choisir entre leur commune d’origine et une ancienne commune de résidence. Pour les nombreux citoyens suisses résidant en France voisine autour de Genève, cela peut entraîner une privation de l’exercice de leurs droits politiques dans le canton même où ils travaillent et payent leurs impôts.

Le 16 mai, le Conseil fédéral a rejeté cette proposition estimant qu’elle créerait une inégalité entre Suisses de l’intérieur et de l’étranger et poserait des problèmes d’application et de contrôle.

 

La CPE-N exige que la Confédération autorise l’élection du Conseil des Suisses de l’étranger par voie électronique

La Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N) a décidé, le 15 janvier 2013, à 19 voix pour et une abstention, d’adresser une motion au Conseil fédéral le chargeant de collaborer avec l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) «pour que l’OSE dispose le plus rapidement possible des adresses e-mail de tous les Suissesses et Suisses enregistrés dans une représentation à l’étranger afin, notamment, de pouvoir procéder à l’élection des membres du Conseil des Suisses de l’étranger par voie électronique». La Commission demande, par ailleurs, que le Conseil fédéral prenne les mesures nécessaires pour garantir la protection des données.

Le Conseil fédéral a rejeté la demande, impossible à satisfaire selon lui sans contrevenir aux principes de protection des données. Le Conseil fédéral se déclare prêt, toutefois, à mettre à l’essai une solution permettant l’élection par voie électronique de l’organe de représentation de la Cinquième Suisse sans pour autant divulguer des données protégées.

 

 

24.05.13, Ariane Rustichelli, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

91e Congrès des Suisses de l'étranger - Davos 16 -18 août 2013

La Suisse vs la globalisation ?

Dans un monde qui se globalise, la Suisse doit renforcer sa place afin de rester compétitive au niveau économique mais aussi pour continuer à jouer un rôle sur la scène politique internationale. Le secret bancaire vit ses derniers jours et notre pays n'est pas membre de l'Union européenne. Quelle sera la stratégie à adopter dans ce contexte ? Quels sont les atouts de notre pays et comment les mettre en avant ? C'est à ces questions et bien d'autres encore que ce congrès tentera d'apporter des réponses.

Prenant pour titre « La Suisse vs la globalisation ? », le 91e Congrès des Suisses de l’étranger abordera le thème de la globalisation et des conséquences pour la Suisse. Notre pays doit en effet trouver un moyen de rester « dans la course » de la concurrence internationale afin de continuer à jouer un rôle au niveau économique et politique sur la scène mondialisée. Quel sera la stratégie adoptée par la Suisse, petit pays sans ressources naturelles, non membre de l’UE et dont le sacro-saint secret bancaire est mis à mal, pour tirer son épingle du jeu de la globalisation ?

Dans ce contexte, les Suisses de l’étranger sont peut-être la meilleure carte que notre pays a à jouer pour appréhender les défis à venir. La Suisse doit mieux s’appuyer sur la mobilité internationale de ses concitoyens.

 

Des intervenants de renom, tel que Franz von Däniken, ancien Secrétaire d’Etat et directeur politique du DFAE,  viendront nous parler de leur vision et de leur expérience en rapport avec la thématique et les congressistes pourront débattre du sujet lors d’ateliers. Enfin, la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, en charge du Département fédéral des finances, s’adressera aux participants au nom du gouvernement.

 

Durant les trois jours de congrès, près de 450 participants venus du monde entier se réuniront pour s’informer et discuter ensemble, débattre, prendre position et ainsi entrer en contact avec des personnalités de la vie politique, économique et sociale en Suisse.

 

Plus d’informations ainsi que les documents pour l’inscription sur notre site Web :

www.aso.ch/fr/offres/congres-des-suisses-de-letranger/congres-2013

 

 

24.05.13, Ariane Rustichelli, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Swisscare nouveau partenaire exclusif de SwissCommunity.org

L'assurance maladie Swisscare est, depuis le 1er mai 2013, partenaire exclusif de SwissCommunity.org. L'entreprise suisse qui a son siège à Villars-sur-Glâne propose une gamme complète d'assurances santé et voyage pour les expatriés qui vivent, voyagent, étudient ou travaillent dans le monde entier.

L’Organisation des Suisses de l’étranger, créatrice de la plate-forme SwissCommunity.org, se réjouit de ce nouveau partenariat. Nous profitons de l’occasion pour remercier tous les partenaires actuels de la plate-forme sans lesquels celle-ci ne pourrait continuer de se développer.

 

Lien Swisscare

Lien sur les partenaires de SwissCommunity.org

 

 

24.05.13, Ariane Rustichelli, Communications & Marketing
Imprimer l'article

 

Séminaire pour les jeunes au Congrès des Suisses de l'étranger

Le Congrès des Suisses de l'étranger se penche, cette année, sur la question de la place de la Suisse dans un monde globalisé. Comme le veut la tradition, un groupe de jeunes se réunira peu avant dans le cadre d'un séminaire. L'OSE se réjouit d'accueillir en grand nombre ces jeunes Suisses de l'étranger. La semaine de projet promet d'être passionnante et divertissante à Davos.

Les jeunes sont nés dans un monde globalisé. Rien de plus naturel pour eux, donc, que de trouver les mêmes marques dans le monde entier. En Inde, on écoute sur son smartphone les mêmes chansons qu’en Australie. En Scandinavie, la mode d’été est la même qu’en Amérique du Nord et, dans un cinéma du sud de l’Europe, on peut voir les mêmes films que dans une salle d’Amérique latine.

Les formations que suivent les jeunes leur permettent de prendre en main leur destin dans ce monde interconnecté, hautement technologique et où tout évolue très vite. Au sein de cette économie globalisée, ils agissent en tant que consommateurs, concurrents et créateurs. L’OSE est convaincue qu’ils ont beaucoup à apporter au thème du congrès.

 

A l’occasion du séminaire, l’OSE souhaiterait mettre l’accent sur l’importance de la communication à l’ère de la mondialisation. Grâce aux nouvelles technologies, l’information est disponible à tout moment, quel que soit l’endroit où l’on se trouve. Lorsqu’un événement d’importance se produit sur la planète, il se retrouve vite au cœur de l’actualité. Chacun peut en discuter, quasiment en temps réel. L’OSE aimerait réfléchir à l’importance des nouveaux médias avec les jeunes.

 

Mais le séminaire sera aussi l’occasion de se détendre. Le programme prévoit des sorties et des loisirs dans ce haut lieu de vacances et de congrès qu’est Davos. Une randonnée en montagne, une baignade dans le lac de Davos, des jeux de balle et de société veilleront à la distraction de chacun.

 

Enfin, le groupe prendra part au Congrès des Suisses de l’étranger et présentera au public les résultats de cette semaine de projet.

 

Il est possible de s’inscrire en ligne au séminaire et à toutes les autres offres destinées aux jeunes: www.aso.ch

 

 

24.05.13, Tom Morgenegg, Service des jeunes
Imprimer l'article

 

Partenariat entre Suisse Tourisme et l'OSE

Grâce à leur partenariat, l'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) et Suisse Tourisme (ST) aident à mieux faire connaître leurs activités auprès des Suisses de l'étranger et rappellent l'attachement que nos deux organisations portent à la «Cinquième Suisse».

Pour devenir membre du « Réseau Suisse », il vous faut vous rendre sur la rubrique "Réseau Suisse" du lien suivant : www.myswitzerland.com/aso 

 

Pour devenir membre de SwissCommunity.org, il vous faut vous rendre sur le site suivant et vous inscrire www.swisscommunity.org

 

Pour plus d’informations sur les offres de l’OSE, rendez-vous sur la rubrique « Offre » du site Internet de notre organisation : www.aso.ch

 

 

24.05.13, Ariane Rustichelli, Communications & Marketing
Imprimer l'article