03.11.17 L'Organisation des Suisses de l'étranger contre l'initiative «No Billag»

 


Tout comme le Parlement et le Conseil fédéral, le Comité de l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) se prononce contre l’initiative sur laquelle les citoyens sont appelés à s’exprimer le 4 mars prochain. L’existence de prestations de service public dans le domaine de l’information est en effet capitale pour les Suisses de l’étranger.

 

Réunis en séance à Berne le 3 novembre 2017, le Comité de l’OSE s'est prononcé pour une recommandation de vote contre l’initiative «No Billag».

 

Le nombre de Suisses de l’étranger – aujourd’hui plus de 775 000 – progresse chaque année, ainsi que leur importance économique et culturelle. Or, pour qu’ils gardent un lien étroit avec la Suisse et restent des ambassadeurs de notre pays partout dans le monde, ils ont besoin, où qu’ils soient, d’une information de qualité. Ainsi, la mission d’information exercée par la SSR vis-à-vis des Suisses de l’étranger est fondamentale pour l’exercice de leurs droits politiques.

 

Le service public de la SSR, notamment à travers la plate-forme d’information swissinfo.ch, garantit que la parole médiatique de la Suisse continue d'être entendue, vue et lue, par la communauté internationale, et que le monde comprenne la place particulière de la Suisse sur l’échiquier international. D’autre part, la «Cinquième Suisse» est très attachée à la diversité culturelle et au rayonnement de la Suisse au-delà des frontières.