Bref séjour en Suisse

Les citoyens bénéficiant d'un congé pour l'étranger et les Suisses de l'étranger astreints aux obligations militaires qui, après un séjour ininterrompu de douze mois au moins à l'étranger, ne restent pas plus de trois mois en Suisse ne sont pas tenus de s'annoncer. Le congé militaire à l'étranger n'est pas annulé et garde sa validité. Moyennant une demande écrite et justifiée envoyée au préalable, le commandement d'arrondissement compétent pour le lieu de séjour de l'intéressé peut prolonger de six mois au maximum la durée du séjour.