Portraits des Suisses de l'étranger

Ces portraits ont été publiés initialementlich dans le SwissCommunity OnlineMagazine Spécial Jubilé 2016.

 

Simone Benhassi

Simone Benhassi, 65 ans,
originaire de Sonvilier

Ma fascination pour le Maroc est née en 1975 lorsque j’ai commencé à travailler comme guide à Marrakech pour Airtour Suisse. J’avais été conquise par la sympathie des gens, le parfum des fleurs d’oranger et le tajine de poulet au citron. Après des séjours en Grèce et en Espagne, je suis revenue en 1977 au Maroc où j’ai connu mon mari. J’ai été plusieurs années responsable de destination pour des voyagistes suisses, puis j’ai dirigé pendant 15 ans une agence de voyage marocaine et été chargée de l’organisation des circuits. Aujourd’hui, je travaille à mon compte.

 

 

 

Florian Baccaunaud

Florian Baccaunaud, 26 ans,
originaire de Renan

Je suis binational Suisse et Français, né en France, où j’ai également grandi et fait mes études. J’y ai donc passé 24 ans, sur les 26 dont je suis âgé. Au fil du temps, communiquer avec ma famille en Suisse est devenu plus aisé, grâce au développement des moyens de communication. Vivre à l’étranger, tout en maintenant une forte connexion, avec la Suisse a de ce fait développé de manière naturelle ma sensibilité aux deux cultures, à leurs points positifs, et, parfois, moins positifs.

 

 

Andreas Briner

Andreas Briner, 47 ans,
originaire de Schaffhausen

Je suis géologue et travaille à Oman pour une grande compagnie de pétrole et de gaz. J’ai étudié la géologie à Berne et découvert ma passion de vivre et travailler à l’étranger grâce à plusieurs mois de travail sur le terrain pendant mes études de Master et mon Doctorat. Je lis encore chaque jour les quotidiens suisses en ligne et n’ai pas tout à fait perdu de vue ce qui se passe « à la maison » bien que je ne sois pas revenu sur sol suisse depuis quelques années maintenant. En tant que grand fan de F1, je souffre avec Stauber et espère encore plus de victoires au Grand Chelem pour Federer!

 

 

 

Renzo Wellinger

Renzo Wellinger, 37 ans,
originaire de Coire

Je suis né à Coire en 1978. En 2000, après la maturité, j’ai quitté les montagnes grisonnes, à la fois magnifiques et étouffantes, pour l’Allemagne car je voulais élargir mon horizon. Aujourd’hui, je travaille comme rédacteur et blogueur. J’ai des contacts réguliers avec Zurich où habitent bon nombre de mes amis. Professionnellement, je travaille beaucoup avec des responsables de labels et des organisateurs de festivals. Parfois, j’aime bien parler en dialecte avec eux au téléphone. Mes collègues de bureau me regardent alors avec de grands yeux interrogateurs.

 

 

Thomas Dätwyler

Thomas Dätwyler, 60 ans,
originaire de Zurich

La famille et le travail sont pour moi le plus important. J’ai grandi à Zurich et je me considère comme un Suisse aux idées conservatrices, attaché à son pays d’origine.


Pour réussir en tant qu’étranger en Asie, il faut savoir écouter, regarder, apprendre et s’intégrer. Les familles sont soudées. Ma mère de 91 ans vit depuis quelque temps en Thaïlande dans la famille de mon épouse. Ici, les gens ont une très grande estime pour les personnes âgées.

 

 

 

Michael Allenspach

Michael Allenspach, 37 ans,
originaire de Oberbüren

Je travaille pour l’entreprise suisse Geberit. J’ai d’abord passé quatre ans et demi à Bangalore en Inde. Puis un an et demi à Hong Kong, la métropole mondiale de l’Asie, d’où j’ai rayonné en Asie du Sud et du Nord Est. J’habite à présent à Shanghai, ville aux 23 millions d’habitants. Dans le monde d’aujourd’hui, les possibilités sont infinies. Je me considère comme très chanceux et je suis conscient que la plupart des gens sur terre n’ont pas toutes ces possibilités. Je suis très fier d’avoir un passeport suisse.

 

 

Marie-Laure Rodrigues

Marie-Laure Rodrigues Da Silva,
11 ans, originaire de Neuchâtel

Je suis née à Genève le 12 janvier 2005. En 2013, je suis partie vivre au Brésil et j'ai laissé en Suisse mes amis, mon grand frère Bosco et mon papa. Heureusement qu'internet existe! Je peux voir mon papa par skype quand il m'appelle et je peux continuer à taquiner mon frère même de loin. Pour garder le contact avec la Suisse je fais l'école à la maison, et une fois par année je vais en vacances à Genève. J'aime le bord du lac Léman, les balades au jardin botanique et au bois de la Bâtie. Cette année je suis allée skier avec mon papa, c'était trop cool.

 

 

 

Barbara Lehmann

Barbara Lehmann, 51 ans,
originaire de Steffisburg

Depsui 1991, je suis expatriée au Portugal où je vis avec mon mari portugais que j’ai rencontré lors d’un séjour dans l’Algarve en 1986, et qui a entre-temps aussi obtenu la nationalité suisse. Une histoire cent fois entendue et racontée, agrémentée des chamailleries classiques sur les différences nord sud concernant les visions et modes de vie. Avec notre fille née en 2000 à Lisbonne, nous apprécions tout autant un séjour reposant à la plage qu'une excursion en montagne dans un refuge du Club Alpin suisse.

 

 

 

 

 

 

 

Partenaires de la manifestation:

Suisse Tourisme Swiss Care Fonds de loterie du Canton de Berne Place des Suisses de l'Étranger Terre des Hommes Burgergemeinde Bern DFAE swissinfo.ch people2power La Poste Voie Suisse Swiss Travel System Ville de Berne Ville de Berne Pro Patria Canton de Berne Swisscom iO soliswiss Banque cantonale de Zurich

 

 

 

Suivez l'année du centenaire sur les réseaux sociaux:

SwissCommunity.orgSwissCommunity.org sur FacebookSwissCommunity.org sur TwitterSwissCommunity.org sur YouTube