Colloque du Congrès des Suisses de l'étranger (6 août 2016)

Colloque du Congrès

 

«Cette journée est pensée comme un questionnement sur le passé et le présent de la mobilité. Elle doit ainsi permettre d’aborder l’évolution future de l’expatriation dans différents domaines et de réfléchir à l’amélioration des conditions d’émigration de nos compatriotes.» C’est par ces mots que Remo Gysin, président de l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) a ouvert la manifestation.

 

Les différents intervenants présents ont retracé l’histoire de la migration helvétique et celle de l’OSE. Ils ont aussi détaillé les conséquences de la mobilité dans les différents domaines de l’économie, la culture, mais aussi la formation, la recherche et les médias. Cette journée a permis d’ouvrir des pistes de réflexions sur l’avenir de la mobilité des Suisses, et, par extension sur le rôle de l’OSE dans le futur.

 

La première intervention du colloque a vu le professeur Gianni D’Amato, spécialiste de la migration, développer la migration d’hier et d’aujourd’hui en précisant qu' «on parle d'émigration lorsqu'une frontière est traversée et le séjour dure plus d'un an. Aujourd'hui les citoyens Suisses ne séjournent pas dans un seul pays, mais ils se déplacent, il y a une circulation.» Bernhard Altermatt, de l’Université de Fribourg, est, quant à lui, revenu sur l’histoire de l’Organisation des Suisses de l’étranger, ses raisons d’être au fil du temps et surtout le contexte de sa création: «les Suisses de l'étranger étaient particulièrement touchés par les effets de la Première Guerre mondiale. Certains en étaient des victimes directes et beaucoup n'étaient plus les bienvenus dans leur pays d'accueil. A l'époque, l'idée de cette initiative était de rapatrier tous les Suisses de l'étranger en Suisse. Les choses ont bien sûr changé, mais l'idée de l'émigration et du retour en Suisse reste une réalité encore aujourd'hui.»

 

Colloque du Congrès
 
Colloque du Congrès
&nsbp;

Après cette présentation générale, Adrian Beer, CEO du GrupoBeer a détaillé les conséquences de la mobilité internationale en se basant sur sa propre expérience de Suisse de l’étranger. De son côté, Madeleine Betschart, directrice du Centre Dürrenmatt Neuchâtel, s’est exprimée sur le domaine culturel, tandis que Mauro Dell’Ambrogio, secrétaire d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation a précisé que «la Suisse est connue à l'étranger pour l'humanitaire, la finance, mais de plus en plus pour la formation et la recherche. Les universités suisses sont en effet très bien placées dans les classements internationaux. La mobilité des personnes joue un rôle très important dans ce succès car l'activité scientifique est extrêmement internationalisée». Mariano Tschuor, responsable du service central Marchés et Qualité à la direction générale de la SRG SSR a développé l’évolution des médias.

 

Colloque du Congrès

 

En fin de journée, des représentants du Parlement des jeunes Suisses de l’étranger ont exposé leur point de vue et surtout leurs attentes, affirmant que «les jeunes Suisses de l'étranger sont motivés et veulent s'engager, il faut simplement leur laisser un espace pour s'exprimer et s'organiser».

 

Colloque du Congrès
 
Colloque du Congrès
 

Finalement, les participants se sont entendus sur les objectifs que l’OSE doit poursuivre afin de favoriser la mobilité de nos compatriotes et défendre au mieux les intérêts de la «Cinquième Suisse»: maintenir le lien des Suisses de l'étranger avec la Suisse et entre eux, mais surtout susciter l'intérêt des jeunes générations qui représentent le futur et sont extrêmement mobiles, sans oublier le thème du vote électronique, primordial pour que les Suisses de l'étranger puissent exercer leurs droits politiques.

 

Galerie d’images et live Streaming

 

Le colloque du Congrès a été retransmis en direct et en streaming grâce au soutien de swissinfo.ch et de la SSR/SRG. Regardez les vidéos ici.


Vous trouverez une sélection de photos du week-end du Congrès ici.

 

 

Soirée de clôture

Soirée de clôture

 

La soirée de clôture s'est déroulée également au Kultur Casino de Berne.

 

 

 

 

 

Partenaires de la manifestation:

Suisse Tourisme Swiss Care Fonds de loterie du Canton de Berne Place des Suisses de l'Étranger Terre des Hommes Burgergemeinde Bern DFAE swissinfo.ch people2power La Poste Voie Suisse Swiss Travel System Ville de Berne Ville de Berne Pro Patria Canton de Berne Swisscom iO soliswiss Banque cantonale de Zurich

 

 

 

Suivez l'année du centenaire sur les réseaux sociaux:

SwissCommunity.orgSwissCommunity.org sur FacebookSwissCommunity.org sur TwitterSwissCommunity.org sur YouTube